Evénement

 
 

Une installation d’images monumentales occupe du 21 mai au 28 juillet prochain l’esplanade du Palais Wilson à Genève. Mosaïque climatique présente des photo-montages numériques du photographe suisse Alban Kakulya. Imaginaire d’anticipation et mises en scène de situations paradoxales autour des changements climatiques et de ses retombées aux limites de l’improbable. Un projet conçu par l’association Imaginaid, en partenariat avec l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Un imaginaire aux confins du possible

Mosaïque climatique est une démarche artistique à la fois sérieuse et lyrique sur la variabilité du climat et son évolution. Elle est une invitation à un voyage imaginaire dans l’histoire proche et lointaine d’un climat modifié et les réponses adaptatives trouvées par le vivant et les êtres humains. Du colossal iceberg échoué sur une plage méditerranéenne, aux pingouins devenus volatiles survolant nos lacs de montagne, en passant par ces peintres alpinistes repeignant les neiges fondues du Cervin, autant de situations paradoxales qui nous plongent dans un imaginaire sans limites, aux confins d’un possible, voire improbable futur.

Les visions proposées par Alban Kakulya, photographe suisse bien connu pour ses documentaires, se réalisent cette fois-ci dans des photo-montages et manipulations digitales, à l’image, sans doute, de cette Homo Faber jouant à l’apprenti-sorcier avec notre Biosphère.

Mosaïque climatique est un imaginaire, certes, mais comme toujours, où la part du possible et la vision anticipatrice ne sont jamais très loin. Et il est à espérer que cette installation favorise une plus grande prise de conscience des enjeux afférents à la variabilité du climat et au changement climatique, qui engagent l’avenir de l’humanité.

Des images monumentales de 7 mètres de long
Conçue par l’association Imaginaid, plateforme pour la photographie documentaire, Mosaique climatique présente une série de 6 images de taille monumentale de 7×4.66 mètres chacune, imprimées sur bâches et disposées en chevron sur l’esplanade du Palais Wilson. A noter que les images sont issues du calendrier 2011 de l’OMM, mais que seules six d’entre elles seront montrées au public. Les autres images peuvent se consulter sur le site internet de l’association Imaginaid et de l’OMM (www.wmo.int)

En marge du 16ème Congrès météorologique mondial
Souhaitée par l’Organisation météorologique mondiale, l’installation est présentée en marge de son 16ème congrès tenu à Genève en ce moment même. Celui-ci a notamment pour but d’aborder l’idée d’un projet de Cadre Mondial sur les Services Climatologiques, conçu pour fournir des informations encore plus adaptées aux besoins des secteurs d’activité et des collectivités dans les différentes régions, en particulier les plus vulnérables d’entre elles.

 

Exposition du 21 mai 2011 au 28 juillet 2011

Esplanade du Palais Wilson, Genève

Conception : Imaginaid
Photographies: Alban Kakulya
Partenaire principal: Organisation météorologique mondiale (OMM – WMO)

 

 

 

Bio du photographe
Texte d’introduction de l’OMM (english also)
Voir l’ensemble des photos du calendrier OMM et les photographies de l’installation

 

Communiqué de presse (21/05/2011) en version pdf ou word
Revue de presse (à venir)

 

Photographie : Alban Kakulya, Mosaïque climatique, 2010

 
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre e-mail n'est jamais communiqué ni partagé avec autrui. Les champs requis sont marqués d'un *